APPRENDRE 2.0 RETOUR AU MENU

Membre depuis le 12-01-2011   

@jeanfrayssinhes ?

  •   8 années  12 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a publié un nouveau commentaire dans les activités:

    Je vous mets la video de la conférence, mais cela est forcément différent du texte soumis.
    Bien Cordialement

    http://www.journees-elearning.com/index.php?option=com_content&view=article&id=171&Itemid=146

    En réponse à - Jean FRAYSSINHES dit : Bonjour à Tous, L’intuition fait parti des compétences et habiletés intrinsèques de ceux qui ont réussi à suivre avec succès une formation ouverte et à distance, comme j’ai pu le démontrer dans mes travaux. L’intuition, consiste à deviner, pressentir, sentir, comprendre, connaître quelqu’un ou quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes de [...] · Afficher
  •   8 années  12 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a publié un nouveau commentaire dans les activités:

    Bonjour Florence,

    Il est actuellement en phase d’évaluation. Dès qu’il sera disponible (d’ici trois mois) je vous le transmettrai.
    Bien Cordialement

    En réponse à - Jean FRAYSSINHES dit : Bonjour à Tous, L’intuition fait parti des compétences et habiletés intrinsèques de ceux qui ont réussi à suivre avec succès une formation ouverte et à distance, comme j’ai pu le démontrer dans mes travaux. L’intuition, consiste à deviner, pressentir, sentir, comprendre, connaître quelqu’un ou quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes de [...] · Afficher
  •   8 années  12 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a publié un nouveau commentaire dans les activités:

    Non ! pas vraiment. Il s’agit des stratégies mises en œuvre pour apprendre, c’est-à-dire des processus cognitifs que nous développons pour rendre nos apprentissages plus efficaces. L’intuition est une composante des stratégies utilisées et s’intègre au sein de ce que nous appelons les  »styles d’apprentissage ».

    En réponse à - Jean FRAYSSINHES dit : Bonjour à Tous, L’intuition fait parti des compétences et habiletés intrinsèques de ceux qui ont réussi à suivre avec succès une formation ouverte et à distance, comme j’ai pu le démontrer dans mes travaux. L’intuition, consiste à deviner, pressentir, sentir, comprendre, connaître quelqu’un ou quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes de [...] · Afficher
  •   8 années  12 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a publié un nouveau commentaire dans les activités:

    Bonjour Florence,

    Que voulez-vous savoir ?
    Ce court extrait est extrait d’une communication que j’aie donné aux journées du E-learning le 29 Juin à Lyon.
    On m’a proposé de traiter  »l’intuition » dans le concept de E-learning. Il se trouve, que je disposais d’éléments probants issus de ma thèse de doctorat, et que je n’avais encore jamais exploité. C’est donc en analysant mes résultats, que j’ai découvert avec surprise quel était le  »poids » que représentait l’intuition dans l’acte d’apprendre. Et cerise sur le gâteau, que  »l’intuition dite féminine » n’avait aucun fondement scientifique. Amusant NON ?
    Bien Cordialement

    En réponse à - Jean FRAYSSINHES dit : Bonjour à Tous, L’intuition fait parti des compétences et habiletés intrinsèques de ceux qui ont réussi à suivre avec succès une formation ouverte et à distance, comme j’ai pu le démontrer dans mes travaux. L’intuition, consiste à deviner, pressentir, sentir, comprendre, connaître quelqu’un ou quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes de [...] · Afficher
  •   8 années  12 mois ago

    Jean FRAYSSINHES dit :

    Bonjour à Tous,

    L’intuition fait parti des compétences et habiletés intrinsèques de ceux qui ont réussi à suivre avec succès une formation ouverte et à distance, comme j’ai pu le démontrer dans mes travaux.
    L’intuition, consiste à deviner, pressentir, sentir, comprendre, connaître quelqu’un ou quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes de l’analyse, du raisonnement ou de la réflexion. Pour Emmanuel Kant, « l’intuition est une source de la connaissance ; et l’intuition ‘’pure’’ est une source infaillible de connaissance : de cette source jaillit la certitude absolue » (in Popper 2004 p212). Initialement, l’intuition désignait la perception, ce que nous voyons ou constatons, dès lors que nous faisons attention à ce que nous regardons. Pour sa part, Henri Poincaré souligne l’importance de l’intuition : « Deviner avant de démontrer ! Ai-je besoin de rappeler que c’est ainsi que sont faites toutes les découvertes importantes ? » et encore « c’est par la logique qu’on démontre, c’est par l’intuition qu’on invente ». Pour Jean-Paul Sartre, « Il n’est d’autre connaissance qu’intuitive. La déduction et le discours, improprement nommés connaissance, ne sont que des instruments qui amènent à l’intuition ». Selon ces conceptions, l’intuition représente donc un élément fondamental de l’acte d’apprendre.
    Résultats: Sur 620 participants à l’étude, les « intuitif », sont au nombre de 365 individus, soit 58,8% de la cohorte totale, alors qu’ils ne sont que 255 individus dans le quadrant « méthodique » oppposé à intuitif, soit 42,2% des participants. Les styles « intuitifs » ont donc une plus grande représentation que les styles « méthodiques », les intuitifs sont dominants au sein de notre cohorte. Si l’on fait la somme des dominances (poids de l’intuition) « moyenne » à « exclusive », on obtient le chiffre de 257/365 soit 70,41% de la cohorte qui exprime son style dominant de façon « intuitive ». Les hommes dans ce versus négatif représentent 149/365, soit 40,8% et les femmes pour leur part représentent 59,2%, ce qui correspond à la répartition initiale entre les genres. Dans le versant « méthodique », les hommes représentent 103/255 soit 40,4% de la cohorte, contre 152/255 pour les femmes, soit 59,6% de la cohorte. Ici également, nous retrouvons la répartition initiale entre les genres. Ainsi, nous avons découvert que, contrairement aux idées reçues, l’intuition n’était pas un attribut essentiellement féminin. Le masculin en dispose tout autant. Intéressant n’est-ce-pas ?

    • Avatar
      Utilisatrice supprimée à sa demande · posté il y a 8 années  12 mois

      Contenu supprimé à la demande de l’utilisatrice 🙁

      • Avatar
        Jean FRAYSSINHES · posté il y a 8 années  12 mois

        Bonjour Florence,

        Que voulez-vous savoir ?
        Ce court extrait est extrait d’une communication que j’aie donné aux journées du E-learning le 29 Juin à Lyon.
        On m’a proposé de traiter  »l’intuition » dans le concept de E-learning. Il se trouve, que je disposais d’éléments probants issus de ma thèse de doctorat, et que je n’avais encore jamais exploité. C’est donc en analysant mes résultats, que j’ai découvert avec surprise quel était le  »poids » que représentait l’intuition dans l’acte d’apprendre. Et cerise sur le gâteau, que  »l’intuition dite féminine » n’avait aucun fondement scientifique. Amusant NON ?
        Bien Cordialement

    • Avatar
      Utilisatrice supprimée à sa demande · posté il y a 8 années  12 mois

      Contenu supprimé à la demande de l’utilisatrice 🙁

      • Avatar
        Jean FRAYSSINHES · posté il y a 8 années  12 mois

        Non ! pas vraiment. Il s’agit des stratégies mises en œuvre pour apprendre, c’est-à-dire des processus cognitifs que nous développons pour rendre nos apprentissages plus efficaces. L’intuition est une composante des stratégies utilisées et s’intègre au sein de ce que nous appelons les  »styles d’apprentissage ».

  •   9 années  5 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a publié un nouveau commentaire dans les activités:

    Bonsoir Olivier,

    La finalité de l’étude est de savoir qui, des hommes ou des femmes, à le mieux réussi sa formation, et de savoir si le genre est discriminant (variable active) chez les adultes comme il l’est chez les collégiens/lycéens. Bien sûr, l’étude est anonyme, mais le genre doit être précisé (sinon pas d’étude possible) ainsi que l’âge (qui peut être une variable active) ainsi que les différentes matières (qui peuvent également être une variable active) qui ont donné lieu à notation.
    Vous avez raison, moult études montrent que l’on note différemment le genre masculin et le genre féminin. En outre, il faut 60 correcteurs pour harmoniser une note en maths et près du triple en philosophie. Sans compter que le même prof ne corrige pas de la même façon la 1ère copie et le trentième, variabilité selon le genre, le jour, le moment, l’heure etc.. Les biais peuvent être nombreux ! malgré tout, en travaillant sur des cohortes importantes (plusieurs centaines ou milliers) on peut obtenir des statistiques fiables et valides (test du Khi2). Le difficulté finale étant du donner du sens à tout cela….
    Bien Cordialement

    En réponse à - Jean FRAYSSINHES dit : La réussite dans les apprentissages des adultes est-elle genrée ? Est-elle influencée par le type de formation suivi ? Nous savons qu’il existe une différence entre les résultats des filles et des garçons en milieu scolaire, mais cela se perpétue-t-il à l’âge adulte ? Et plus particulièrement lorsque l’apprentissage a lieu sur [...] · Afficher
  •   9 années  6 mois ago

    Jean FRAYSSINHES dit :

    La réussite dans les apprentissages des adultes est-elle genrée ? Est-elle influencée par le type de formation suivi ? Nous savons qu’il existe une différence entre les résultats des filles et des garçons en milieu scolaire, mais cela se perpétue-t-il à l’âge adulte ? Et plus particulièrement lorsque l’apprentissage a lieu sur les réseaux numériques ?
    Au sein de l’Université de Toulouse (UMR EFTS) je réalise une étude sur la différence de notation selon le genre auprès des apprenants adultes (> 21 ans) dans l’enseignement (supérieur ou professionnel). Je sollicite les enseignants et formateurs concernés, pour obtenir des séries de notes de leurs apprenants en vue de réaliser des statistiques.
    Merci de me communiquer les notes par apprenant en indiquant: 1/ La matière concernée,
    2/ Le genre,
    3/ L’âge si possible
    4/ Le type de formation (présentielle ou FOAD)

    Bien sûr, les notes doivent être anonymisées. Toute cette matière fournie sera détruite dès le traitement statistique réalisé.
    Un grand merci pour votre future participation
    Bien Cordialement

  •   9 années  7 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a participé à la discussion Ordinateur: outil de rapprochement ou d'éloignement ? dans AvatarPublication:

    Bonjour Florence,   C’est en 1995, face à plusieurs centaines d’étudiants dans un amphi, que s’est imposé à moi le paradigme de la distance. Cette situation présentielle que je jugeai a-pédagogique m’est apparue soudain comme incongruente. Qu’est-ce-qui justifiait que nous soyons tous physiquement présent dans un même lieu géographique ? Mes cours à l’époque étaient déjà […]

  •   9 années  7 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a participé à la discussion Ordinateur: outil de rapprochement ou d'éloignement ? dans AvatarPublication:

    Bonsoir Florence, En présentiel, le formateur et les apprenants sont tous réunis en un même lieu que l’on peut métrer, et qui offre les attributs matériels nécessaires (salle, tableau, bureaux, chaises, vidéoprojecteur, etc.) à la réalisation de la mission d’enseignement/apprentissage. D’autre part, la distance entre les élèves est fonction des relations de pouvoir (Mulder 1959 […]

  •   9 années  7 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a ouvert une dicussion Ordinateur: outil de rapprochement ou d'éloignement ? dans AvatarPublication:

    Schématiquement, en formation présentielle la notion de distance est facile à appréhender car elle est mesurable. Mais qu’en est-il dans le concept de FOAD ? Faites-nous part de vos réflexions et de vos expériences.

    Au plaisir de vous lire

    Bien Cordialement

  •   9 années  7 mois ago

    Jean FRAYSSINHES dit :

    Je reprends contact avec votre site après une année d’absence. Je suis ouvert à toute réflexion portant sur l’apprentissage/enseignement des adultes sur les réseaux numériques.
    Bien Cordialement

  •   10 années  6 mois ago

    Jean FRAYSSINHES a commenté l’article education2.0

    Bonjour à Tous,
     
    Cette image est un amusant clin d’oeil à l’apprentissage numérique. Elle n’est pas encore « réelle », notamment pour les jeunes enfants, mais appartient peut-être à un futur probable, comme cela est le cas pour l’enseignement/apprentissage des adultes.Alors une question fondamentale se pose: « tous les élèves sont-ils capables de suivre un enseignement numérique » ? (cela me semble être une question « vive » à laquelle tous les participants à éducation 2.0 pourraient réfléchir; qu’en pensez-vous ?)
    Pour tous ceux qui pourraient être choqués par cette image, il faut savoir tout de même que distance physique ne signifie pas distance pédagogique. J’ai pu m’en rendre compte auprès de publics adultes comme praticien en présentiel et à distance.Les contacts pédagogiques avec les apprenants distanciels sont souvent plus riches, plus denses, plus directs, plus respectueux, plus efficaces. Cela est attesté par de nombreuses études scientifiques.
    Nous sommes à l’ère du numérique, et cela a tellement perturbé notre quotidien que cela fut vécu par certain comme un véritable « renversement copernicien » (B.Blandin, 1990). Tous les changements qui en ont découlés: sociaux, organisationnels, transactionnels, font que les individus doivent s’adapter et adapter leurs stratégies d’apprentissage au nouveau contexte numérique de la transmission du savoir.
     
    Au plaisir de vous lire
    Bien Cordialement

  •   10 années  8 mois ago

    Jean FRAYSSINHES s’est inscrit

    Pourqoi je suis ici? Communiquer avec des pairs sur l’enseignement numérique, participer à des échanges

A propos d'Apprendre 2.0


Depuis 2007, Apprendre 2.0 est un réseau rassemblant plus de 2000 membres dont l'objectif est de débattre de l'impact des Nouvelles Technologies sur notre façon d'apprendre.

Afin de partager leurs expériences, de confronter leurs idées ou tout simplement d'échanger, les membres du collectif publient ici leurs réflexions. Ensemble, nous allons ainsi " co-apprendre à apprendre durablement "


En savoir plus sur Apprendre 2.0

Pour participer, pour accéder à votre page profil ... il faut cliquer sur le bouton suivant :

LOGIN