APPRENDRE 2.0 RETOUR AU MENU

Membre depuis le 14-11-2008   

@lucgendron ?

  •   11 années  11 mois ago

    Luc Gendron a commenté l’article Comment profiter d’un réseau « d’anciens » sur le Web?

    Bonjour Paul,

    Ton scepticisme ou celui des chefs d’entreprises que je rencontre est alimenté par la résistance aux changements d’habitudes en communication tout simplement. De toute façon, comme dirait notre fameux Capitaine Bonhomme (personnage d’émission pour enfant au Québec dans les années 70), les sceptiques seront con-fon-dus dus dus dus! C’est un petit clin d’oeil en passant 😉

    Je n’ai que quelques dizaines de contacts sur Facebook et près de 300 sur Twitter. Je ne suis pas une « star » et ne vise pas à le devenir. Mon réseau se développe graduellement avec des passionnés avec qui je peux échanger de façon bidirectionnelle. Je peux t’assurer de la valeur des informations obtenues et des gens rencontrés sur le Web depuis mes débuts en 1996. Mes communications onlines constituent de puissants leviers à mes rencontres offlines; vice versa. C’est pourquoi je co-anime quelques réseaux et que je ne suis pas qu’un simple consommateur d’information qui défile sous mes yeux.

    L’objet de mon billet n’est pas de justifier le Web comme environnement stratégique de communication, mais de figurer comment les directions d’écoles et les chefs d’entreprises peuvent tirer profit de ces réseaux pour développer une synergie avec eux? Ils constituent des actifs sous exploités pour le moment. J’ai déjà proposé quelques pistes dans les commentaires de mon blog.

    Même si j’aime prendre le temps de lire, d’échanger, d’analyser, de réfléchir, de débattre et de développer, un des avantages de la rapidité du Web et qu’il dévoile davantage sur les individus que ce qu’on peut penser. Je prépare justement un billet sur comment ce facteur m’est précieux pour qualifier mes interlocuteurs Web à des fins de transactions internationales; sans même les voir.

    Le réseau Apprendre 2.0 est justement une main tendue par une passionnée (Florence Meichel) à d’autres. La « chaleur » des échanges n’ont rien à voir avec la proximité des individus, mais avec le niveau d’écoute et de générosité qui s’exprime très bien par écrit que « live » en personne.

    Quant à la médiocrité et à la qualité des échanges sur le Web, elle n’est pas différente de celles retrouver en dehors. La qualité des échanges sera toujours proportionnelle à la qualité des environnements dans lequel nous nous trouvons: onlines ou offlines.

    Je ne me demande pas ce que le Web peut me donner, mais ce que je peux donner d’abord. Je finis toujours par recevoir au moins autant et pas nécessairement de la personne à qui j’ai initialement donné.

    Si ton sentiment est plutôt négatif, je questionne davantage la configuration de ton réseau de contacts Web ou les environnements où tu es actifs. Si tu modifies l’un et/ou l’autre, ton expérience changera sûrement.

    Bonne exploration!

  •   11 années  11 mois ago

    Luc Gendron a écrit un nouvel article :

  •   11 années  12 mois ago

    Luc Gendron a répondu à Reseaux apprenants et entreprise dans AvatarEntreprise 2.0 :

    Très intéressant en effet! L’apprivoisement prend du temps. La simple mise en place des fonctionnalités sans une animation soutenue ne génère pas les résultats espérés. Tu pourrais écrire un livre à ce sujet 😉 Merci pour ce partage et A+

  • Bonjour Essia,

    Merci pour ton commentaire qui arrive à point. J’ai nommé hier ma nouvelle vice-présidente aux réseaux sociaux (on et off line). Pour l’organisation de rencontres Apprendre 2.0 « régionales », je pense qu’elles se réaliseront progressivement grâce à l’initiative de leaders. Peut-être pourras-tu en initier une un jour? Cordialement. P.S. Merci pour tes blogs relatifs à Twitter.

  •   12 années  3 mois ago

    Luc Gendron a dit dans AvatarEntreprise 2.0 :

    À l’instar de l’élève qui doit apprendre les notes, les bases et pratiquer pour être en mesure de jouer d’un instrument de musique convenablement, le chef d’entreprise doit apprendre les concepts et expérimenter les dynamiques de communications inhérentes à l’Internet avant de se lancer dans une aventure Web; quelle soit 2.0 ou non.

    C’est le prix à payer pour avoir un réseau 2.0 vivant à l’intérieur ou à l’extérieur des organisations. L’analphabétisme Web du chef d’entreprise constitue un frein majeur pour l’exploitation du Web au profit de son équipe, de ses processus et de son bilan financier.

    Dans ce contexte, quels sont vos meilleurs pratiques et conseils pour transformer un analphabète en un futur écrivain?

    S’il est prêt à faire le saut, opteriez-vous pour Ning ou pour une autre plateforme pour une entreprise?

  •   12 années  6 mois ago

    Luc Gendron a ouvert une nouvelle discussion : Rencontres « offlines » = mesure de performance des réseaux « onlines »?

    Bon, comme mon billet d’hier n’a généré aucun commentaire, je me risque donc de poser mes questions dans le forum.

    La principale étant: est-ce que le nombre de rencontres « offlines » constitue une mesure de performance des réseaux sociaux « onlines »?

    En complément:

    Est-ce qu’il y des gens que se sont connus par le réseau et qui ont ensuite eu le goût de se rencontrer dans un autre contexte pour mieux se conn … [Lire la suite]

  •   12 années  10 mois ago

    Luc Gendron s’est inscrit

    Pourqoi je suis ici? Rien de précis à ce stade. Ça évoluera progressivement.

A propos d'Apprendre 2.0


Depuis 2007, Apprendre 2.0 est un réseau rassemblant plus de 2000 membres dont l'objectif est de débattre de l'impact des Nouvelles Technologies sur notre façon d'apprendre.

Afin de partager leurs expériences, de confronter leurs idées ou tout simplement d'échanger, les membres du collectif publient ici leurs réflexions. Ensemble, nous allons ainsi " co-apprendre à apprendre durablement "


En savoir plus sur Apprendre 2.0

Pour participer, pour accéder à votre page profil ... il faut cliquer sur le bouton suivant :

LOGIN